Activités du premier trimestre 2017

À noter
Les horaires de Lecture-Rencontre ont dû être modifiés.
Cette activité aura lieu désormais
les derniers samedis du mois (de 10h à 12h)

Télécharger la plaquette


Info du mois

animé par Louis Caul-Futy, Espace des Allobroges – salle AB – à 18h :

les mardis 3 janvier, 7 février et 7 mars


Danse-Folk

animé par Françoise Leroulley et Anne-Marie Lorillard, à l’Atelier de 20h00 à 21h30 :

les mercredis 11 janvier, 8 février et 8 mars


Atelier d’écriture

Écrire ce n’est pas difficile de le faire, il suffit juste de prendre un stylo et de le laisser courir, même si on a rien à dire…
Écrire c’est : se Poser, se Découvrir, s’Exprimer

animé par Inès Sartoretti, de 16h00 à 18h00, au local de l’UP de Cluses :

les mardis 10 janvier, 14 février et 14 mars


Lecture-rencontre

Cette rencontre mensuelle est l’occasion de partager, après un moment de lecture solitaire d’une œuvre choisie en commun, nos ressenties, nos émotions et nos interrogations…

animé par Claudette Brune, Hélène Jégo et Thérèse Vial, de 17h30 à 19h00, Médiathèque de l’Atelier :

vendredi 6 janvier, samedis 25 février et 25 mars

Au programme :

en janvier : Une vie
de Maupassant (Poche)

en février : Babbit
de Sinclair Lewis (Poche)
en mars : Le pouvoir au féminin:
Marie-Thérèse d’Autriche,1717-1780, l’impératrice reine


d’Élisabeth Badinter (Flammarion)

Mercredi 1er février 2017,
18h à l’Espace des Allobroges – salle AB

MOI, OTA, RIVIÈRE D’HIROSHIMA

animé par Sarah Léger, Jean-Michel Détharré et Didier Vacelet.

Lecture proposée par Didier Vacelet

Le 6 août 1945 à 8 h 15, le bombardier B29 Enola Gay larguait la première bombe atomique de l’Histoire sur la paisible ville d’Hiroshima.

Moi, Ota, rivière d’Hiroshima fait revivre ces événements, de manière poétique mais en se conformant à la réalité historique.

Avec ce texte d’une rare beauté, écrit à la demande du maire d’Hiroshima pour le 70ème anniversaire de la tragédie, l’auteur français Jean-Paul Allègre livre également un vibrant appel à la paix.


Conférences

C’est l’histoire d’une vraie caverne d’Ali Baba racontée avec passion – et anecdotes – par la  petite-fille de Charlotte et Georges Béné qui ont créé la quincaillerie, à Scionzier, pour Noël 1946.
L’irradiation des aliments consiste à les exposer à des rayonnements ionisants afin de réduire le nombre de micro-organismes qu’ils contiennent.
Cette méthode de conservation des aliments est très utilisée. Ne présente-t-elle pas des risques pour la santé ?

Les débuts du XXème siècle furent d’une incroyable créativité, dans le domaine des Arts Plastiques, notamment. Dans presque tous les pays européens, une effervescence extraordinaire saisit les artistes : On brise les règles, on libère formes et couleurs, on laisse éclater sentiments et expression. C’est ce qu’on appellera les « Avant-Gardes ». Mais le terme militaire dont ils se prévalent  annonce aussi un autre jeu de massacre.

Notre soirée sera consacrée à ces mouvements : Fauvisme et Cubisme en France, Futurisme en Italie, Dada à Zürich, Expressionnisme en Allemagne, Constructivisme et Suprématisme en URSS…

Nous nous intéresserons à leurs racines comme à leur postérité, mais aussi à la manière dont leur enthousiasme sera brisé par la violence de l’époque.

La soirée se déroulera sous la forme d’une présentation suivie d’un échange avec le public afin de répondre aux questions et permettre une réflexion collective sur la consommation et le sens que chacun-e peut lui donner.

Dans un premier temps, la notion de circuit court dans le contexte de consommation actuelle sera abordée en mettant en avant les principes de solidarité, de proximité et de consommation responsable. Les différents modes de consommation alimentaires qui se présentent actuellement en France seront également analysés succinctement.

Ensuite, un exemple concret sera présenté, avec le témoignage de personnes ayant contribué à la mise en place et/ou au fonctionnement d’une AMAP et celui de producteurs locaux.

Aujourd’hui, les inquiétudes sur le climat, sur les ressources en eau douce et propre, sur les risques glaciaires évolutifs en montagne, et l’augmentation exponentielle de la population mondiale, placent l’étude et la surveillance des glaciers et calottes polaires au centre de l’intérêt scientifique mondial.

Télécharger la plaquette